Semaine Cycliste - RadioCycloTour


10 août 2020

Encore une semaine de passée, plus le Tour de France se rapproche sur le calendrier plus la concurrence augmente sur les courses ! 

C’est le moment de faire le point sur les résultats les plus récents et la suite du programme. 

En commençant par le monument du week-end du 8-9 août : Milan-San Remo. La classique italienne remportée l’an dernier par Julian Alaphilippe s’est déroulée samedi 8 août. À l’image de sa prestation lors de la précédente édition, le Français a dynamité la course et lâché tous ses adversaires dans l’ascension du Poggio. Tous… sauf un, le belge Wout Van Aert qui s’est accroché, a repris Alaphilippe dans la descente et réglé l’affaire au sprint. 

Le belge s’impose dans sa deuxième classique en deux semaines après les Strade Bianche et s’adjuge le premier monument de sa carrière. 

Pour Julian Alaphilippe, la victoire s’est envolée d’un cheveu mais la performance rassure après une classique en demi-teinte la semaine dernière. 

Du côté des courses à étapes, les semaines se suivent et se ressemblent pour le jeune Remco Evenepoel. Déjà vainqueur du classement général du tour de Burgos au tout début du mois, le belge a remporté ce dimanche 9 août, le Tour de Pologne grâce à une victoire impressionnante en solitaire lors de la 4ème étape du samedi. Le coureur belge de 20 ans est invaincu en 2020 avec 4 victoires finales sur les 4 tours sur lesquels il s’était aligné. On rappelle toutefois qu’il ne fera pas partie de l’effectif de la Deceuninck-Quick Step sur le Tour de France, ne souhaitant pas participer à la Grande Boucle pour son premier grand tour. 

Enfin, les têtes d’affiches étaient alignées sur le Tour de l’Ain, une course en trois étapes dont l’arrivée finale était jugée ce dimanche au sommet du Grand Colombier sur la même route que la 15ème étape du prochain Tour de France. La course fut le théâtre du premier affrontement entre les armadas Ineos et Jumbo Visma, et l’avantage est revenu à l’équipe néerlandaise du slovène Primoz Roglic. 

Pour la dernière et troisième étape, Steven Kruijswijk, George Bennett et Tom Dumoulin ont donné le tempo dans le Grand Colombier faisant sauter un à un les coéquipiers d’Egan Bernal, si bien que le vainqueur du Tour de France 2019 s’est trouvé esseulé à plus de 8 km de l’arrivée. Bilan des courses, l’affrontement a tenu ses promesses jusqu’à la ligne d’arrivée et finalement Primoz Roglic s’impose devant Egan Bernal. Nairo Quintana complète le podium, une performance de bon augure pour le colombien victime, il y a quelques semaines, d’une collision avec une voiture lors de l’entraînement. 

Enfin côté leaders français, seul Guillaume Martin de la Cofidis était au départ sur les routes de l’Ain. Il se classe huitième du classement général à 2 minutes et 45 secondes de Roglic mais réalise une très belle performance lors de la 3èmeétape en arrivant 4ème à quelques secondes du vainqueur en haut du Grand Colombier. 

Et la suite ? 

Au programme des jours à venir, la répétition générale du Tour de France avec le Critérium du Dauphiné qui commence mercredi 12 août et se terminera dimanche 16. 

Dans le même temps se dérouleront deux courses d’un jour, le Tour du Piémont mercredi 12 et le Tour de Lombardie samedi 15 août. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article